PLU, parlons-en !

PLU, parlons-en !

Informations relatives au Plan Local d’Urbanisme appelé PLU qui après avoir été soumis à enquête publique sera approuvé sous peu par le Conseil Municipal de Crécy

Un peu d’explication pour commencer :

Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) est un document de référence qui donne très précisément les orientations urbaines et architecturales qui seront à appliquer aux maîtres d’ouvrages, c’est-à-dire à tous ceux (particuliers ou entreprises) qui veulent demain ou dans les années à venir, déposer un permis de construire ou urbaniser un terrain.

Pour ce faire, le PLU doit se mettre en compatibilité avec les autres documents d’urbanisme et de planification en vigueur notamment le Schéma Directeur de la Région Ile de France (SDRIF), le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) qui n’ai pas approuvé à ce jour et le Plan d’Aménagement et de Développement Durable (PADD).

Tous ces documents d’urbanismes autres que le PLU donnent des orientations précises que les Villes doivent de mettre en application au travers de leur PLU.

Qu’est ce que dit le SDRIF ?

En l’absence de SCoT achevé et opposable, le PLU doit être compatible avec les orientations du SDRIF. Parmi les scénarios chiffrés du SDRIF (2030 par rapport à 2013), il convient pour Crécy la Chapelle et ses hameaux d’accueillir au moins 824 habitants ou emplois supplémentaires et de créer au moins 311 logements. Il s’agit là d’un objectif bas parce que dans le rapport de présentation du PLU soumis à l’enquête en fin 2019, à la rubrique « objectifs à satisfaire » page 119 dudit rapport de présentation, il est clairement indiqué que « la mise en œuvre des dispositions et outils doit prendre en compte les situations existantes mais surtout satisfaire les objectifs du PADD. Les dispositions du PLU de Crécy doivent donc s’attacher à permettre la réalisation de 510 logements environ pour permettre d’atteindre l’objectif démographique fixé à 2035 » soit 1225 habitants nouveaux estimés.

Ce qui est contenu dans le PLU de Crécy la Chapelle :

Pour se mettre en conformité avec les documents d’urbanisme et de planifications situés au-dessus (supra), le PLU de Crécy propose la réalisation de 300 logements environ pour atteindre l’objectif de 5500 habitants en 2035.

Pour ce faire, le PLU donne zone par zone les capacités à urbaniser et le nombre de logements que ces zones peuvent développer :

Les capacités de la zone UA : page 127 du rapport de présentation

« En tant que centre ancien, la zone UA se caractérise par un tissu dense ne présentant que très peu de potentiels. Ces derniers ont pu être estimés à environ 4 logements ».

Les capacités de la zone UB : page 129 du rapport de présentation

« De nombreux potentiels identifiés dans le tissu urbain se situent dans cette zone UB. Ils ont pu être estimés à une quarantaine ».

Les capacités de la zone UC : page 131 du rapport de présentation

« De nombreux potentiels identifiés dans le tissu urbain se situent dans cette zone UC. Ils ont pu être estimés à environ 261 logements ».

Capacité de création de logement en zone UA : estimation 4 logements
4 1.3%
Capacité de création de logement en zone UB : estimation 40 logements
40 logements 13.1%
Capacité de création de logement en zone UC : estimation 261 logements
261 logements 85.6%

Soit un potentiel total de construction estimé de + de 300 logements :

Les élus actuels pourront toujours dire que cela n’est pas vrai et que l’urbanisation de Crécy est terminée, le potentiel défini au PLU qui sera très prochainement approuvé permet de faire encore plus de 300 logements soit un apport de population supplémentaire de 720 nouveaux habitants environ.

C’est la porte ouverte à l’urbanisation et on ne voit pas comment le projet des promenades refusé par plus de 1000 habitants, ou le secteur des Baulnes ne verrait pas le jour.

Le poids de population :

Pour bien comprendre les enjeux du PLU, il faut savoir qu’il y avait en 2014, 4270 habitants. En 2016, Crécy et ses hameaux comptait 4472 habitants.

Le dernier recensement de 2018 non encore publié porte le nombre d’habitants à Crécy sur une estimation moyenne de 4700 habitants (source équipes de recensement) sans compter les deux opérations France Pierre (les Terrasses du Morin et les Hauts de Crécy) qui totalisent à elles deux 116 logements soit 280 habitants supplémentaires.

Le recensement a également mis en évidence près de 200 logements vides à l’échelle de la commune qu’il y a lieu de prendre en compte soit un potentiel de 400 habitants à comptabiliser.

En prenant tout en compte, Crécy la Chapelle et ses Hameaux totalisent aujourd’hui près de 5380 habitants.

Cela veut dire que le seuil à atteindre au SDRIF de compter 5500 habitants en 2035 est en passe d’être atteint.

2014 : population 4270 habitants
2014 : population 4270 habitants 77.6%
2016 : population 4472 habitants
2016 : population 4472 habitants 81.3%
2018 : recensement environ 4700 habitants (non encore publié)
2018 : recensement environ 4700 habitants (non encore publié) 85.4%
2020 : estimation 5380 habitants
2020 : estimation 5380 habitants 97.8%
2035 : objectif 5500 habitants
2035 : objectif 5500 habitants 100%

Conclusion pour le PLU de Crécy :

En prenant comme hypothèse le recensement de 2018 soit 4700 habitants auxquels il convient de rajouter les 200 logements vides (400 habitants) + les 280 habitants des nouvelles opérations, on arrive à un poids d’habitants début 2020 à 5380 habitants.

Cela veut dire que pour atteindre le seuil du SDRIF à savoir 5500 habitants en 2035, il resterait à créer encore 120 logements soit un rythme de construction de 8 logements par an jusqu’en 2035.

On voit bien que les objectifs affichés par les élus actuels dans la traduction du PLU est bien de maintenir une pression forte sur le développement de logement à Crécy et dans les Hameaux car le PLU qui sera approuvé sous peu donne toutes les possibilités pour réaliser un nombre de logements bien supérieur à ce qui est demandé au SDRIF. Il faudra donc s’attendre si l’équipe actuelle est reconduite à un développement massif de logements à Crécy et ses Hameaux.
Vous voilà prévenus !

Claude HADEY

Petit lexique pour comprendre de quoi on parle :

Le SCoT : Schéma de Cohérence Territoriale qui est un document d’urbanisme et qui à l’échelle d’un territoire de projet ou bassin de vie (périmètre intercommunal ou au-delà), détermine l’organisation spatiale et les grandes orientations de développement d’un territoire.

Le PADD : Le projet d’aménagement et de développement durables définit les orientations générales des politiques d’aménagement, d’équipement, d’urbanisme, de paysage, de protection des espaces naturels, agricoles et forestiers et de préservation ou de remise en bon état des continuités écologiques. Les orientations générales concernant l’habitat, les transports ainsi que les déplacements, les réseaux d’énergie, le développement des communications numériques, l’équipement commercial, le développement économique et les loisirs, retenues pour l’ensemble de l’établissement public de coopération intercommunale ou de la commune.

Il fixe des objectifs chiffrés de modération de la consommation de l’espace et de lutte contre l’étalement urbain.

Il peut prendre en compte les spécificités des anciennes communes, notamment paysagères, architecturales, patrimoniales et environnementales, lorsqu’il existe une ou plusieurs communes nouvelles.

Fermer le menu

Merci !

Chers créçoises, chers créçois,

Nous remercions chaleureusement les électeurs qui nous ont fait confiance et nous ont apporté leur suffrage lors du premier tour des élections municipales dimanche 15 mars. En trois mois de campagne, nous avons pu mobiliser 26% des voix alors que beaucoup d’entre vous ne nous connaissaient pas et que l’abstention bien compréhensible a été importante.
Le deuxième tour des élections municipales est reporté à une date non déterminée pour le moment. Le mandat municipal est donc prolongé et je reprends ma fonction de conseillère municipale à Crécy-la-Chapelle, et de membre du Centre Communal d’Action Sociale, avec une particulière vigilance pour ne pas souscrire à des décisions pouvant être nocives pour Crécy et contraires aux valeurs qui animent notre liste.

Aujourd’hui l’heure est à la gestion de la crise sanitaire sans précédent que traverse notre pays et le monde.
Prenez bien soin de vos familles, de vos proches et respectons les consignes qui nous sont données. Le confinement est une épreuve terrible pour tous. Plus que jamais nous avons besoin d’unité et de solidarité.

Mes colistiers et moi même vous adressons un salut fraternel.

Marie Noëlle Témoin Hadey