Non les inondations ne sont pas une fatalité 2 !

Non les inondations ne sont pas une fatalité 2 !

Crécy la Chapelle face aux Inondations

Crécy la Chapelle, en bord du Grand Morin, est en proie à des crues récurrentes ces dernières années. La ville est livrée comme toute la région parisienne à la densification des constructions, donc à la fermeture des sols (moins d’infiltration et plus de ruissellement), à la montée des eaux sur la planète, au drainage croissant des surfaces agricoles (moins de stagnation des eaux dans les terres, plus de ruissellement vers les fossés, les rus et les rivières in fine).

Face au risque inondation, Crécy n’est pas une priorité régionale, la démographie régionale fera toujours tendre les plans de gestions des crues vers les dégâts moindres, protégeant ainsi Paris et l’Ouest parisien en premier lieu. La crue de juin 2016 en est l’illustration.

Au-delà des incidents en amont du Morin, la Marne resta bien basse à l’heure où Crécy battait son record de niveau de crue.

27/02/2020 : Inondations limite débordement rue de la Halle
Inondations du 27/02/2020 : limite débordement rue de la Halle vers 22h
27/02/2020 : Inondations graphique Station de Pommeuse
27/02/2020 : Inondations graphique Station de Pommeuse vers 23h

La Venise briarde n'est pourtant pas dépourvue d'atouts :

La Venise briarde n’est pourtant pas dépourvue d’atouts :

  • Les différents brassets historiques qui traversent le bourg sont un outil de gestion locale des eaux.
  • Ils permettent d’absorber certaines fluctuations sans autorité supérieure.

Elle a su en son temps se doter de fausses rivières pour répondre au partage de l’eau et pour diminuer le débit localement.

1. Une première idée sera de soumettre à l'étude la création d'une nouvelle fausse rivière...

Une première idée de l’équipe de Marie Noëlle Témoin Hadey sera de soumettre à l’étude la création d’une nouvelle fausse rivière reliée à un plan d’eau de stockage des eaux. Ce plan d’eau pourrait faire partie de l’extension d’un lieu très prisé des Créçois : le Prémanche (terrain de foot en herbe, parcours de sportif), la zone de promenade et d’activité en serait agrandie.

La fausse rivière partirait du Moulin proche de la Collégiale, prenant son branchement avant l’ouvrage d’écrêtage (dénivelé supérieur) pour venir alimenter un bassin de 3ha de forme patatoïde (150m x 200m).

  • Ce dernier se situerait dans les champs en limite du Prémanche, entre le Prémanche et le chemin du Moulin côté St Martin.
  • Il serait taluté de sorte à s’intégrer au relief montant.
  • Il se déverserait de deux manières, une petite fausse  rivière de réalimentation  du Morin et une conduite souterraine jusqu’au Moulin côté Pont reliant Voulangis et Crécy après l’ouvrage d’écrêtage pour un dénivelé entre les points entrée et sortie intéressant.

L’idéal serait peut-être de buser jusqu’au sortir du Bourg (encore plus de dénivelé).
L’idée est de gérer une fluctuation de 60 000 m3.

2. Une autre idée est de trouver une solution aux conséquences du drainage agricole

Ceci relève d’une concertation intercommunale. Voulangis, Bouleurs, les Hameaux, Villiers, Tigeaux, etc sont des cités tournées vers Crécy Bourg, elles y trouvent les commerces de proximité dont elles ont besoin, et ont tout intérêt à ce que celui-ci survive.

L'équipe communale œuvrera dans ce sens

Il reste évidemment des actions très en amont à mener pour gérer les crues, mais Crécy-la-Chapelle peut aussi se défendre à sa manière, bien médiévale.

VDC

Pour ne plus connaitre des situations comme celles de février 2020

Inondations de février 2020 : graphique Station de Pommeuse
Inondations de février 2020 : graphique Station de Pommeuse
Nous sommes passés à 2 doigts encore de la catastrophe avec des niveaux de crue dépassant des crues référence
(ndlr)

Inondations du 27/02/2020 : débit au niveau de la roue rue de Penthièvre vers 22h – à relativiser avec la même vidéo du 04/02/2020 (ndlr)

Fermer le menu

Merci !

Chers créçoises, chers créçois,

Nous remercions chaleureusement les électeurs qui nous ont fait confiance et nous ont apporté leur suffrage lors du premier tour des élections municipales dimanche 15 mars. En trois mois de campagne, nous avons pu mobiliser 26% des voix alors que beaucoup d’entre vous ne nous connaissaient pas et que l’abstention bien compréhensible a été importante.
Le deuxième tour des élections municipales est reporté à une date non déterminée pour le moment. Le mandat municipal est donc prolongé et je reprends ma fonction de conseillère municipale à Crécy-la-Chapelle, et de membre du Centre Communal d’Action Sociale, avec une particulière vigilance pour ne pas souscrire à des décisions pouvant être nocives pour Crécy et contraires aux valeurs qui animent notre liste.

Aujourd’hui l’heure est à la gestion de la crise sanitaire sans précédent que traverse notre pays et le monde.
Prenez bien soin de vos familles, de vos proches et respectons les consignes qui nous sont données. Le confinement est une épreuve terrible pour tous. Plus que jamais nous avons besoin d’unité et de solidarité.

Mes colistiers et moi même vous adressons un salut fraternel.

Marie Noëlle Témoin Hadey