Mode d’emploi pour soutenir l’activité commerciale à Crécy

Mode d’emploi pour soutenir l’activité commerciale à Crécy

Mode d'emploi pour soutenir l'activité commerciale à Crécy

Par commerce, nous entendons ici : commerce au sens large (faire du commerce), en nous intéressant aussi bien aux commerçants du centre-ville qu’aux entreprises de la zone d’activité, aux artisans du bourg comme des hameaux, ou encore aux ambulants du marché

Il est important que la vie d’un village s’organise autour de ses commerces si celui-ci veut échapper à sa transformation en ville dortoir. Pour ce faire, il est primordial que les habitants aient envie de fréquenter leurs commerces et que ces derniers puissent tirer profit de leur présence.

Force est de constater que Crécy la Chapelle ne manque pas d’offres commerciales !

S’il devait manquer quelque chose aux commerces créçois, ce serait de bénéficier d’un nombre accru de clients fidèles. Alors que beaucoup de commerces existent tout près de chez soi, pourquoi prendre sa voiture pour encombrer les routes conduisant aux centre commerciaux régionaux très formatés ? Oui, le consommateur Créçois devrait développer un réflexe de proximité en étant davantage informé et conscient de la richesse et de la variété de l’offre commerciale locale et du fait qu’elle ne peut perdurer qu’avec une clientèle régulière.

Soutenir les commerces par diverses actions, notamment en communiquant en permanence et plus vite avec les outils d’aujourd’hui

► Pour aider au développement des commerces, nous proposons les actions suivantes :

  • Établir un portail numérique indépendant et dynamique (en temps réel) permettant d’identifier, de faire connaître et de rendre plus visibles toutes les forces vives commerciales de Crécy-la-Chapelle : commerçants, artisans, entreprises, ambulants, professionnels de santé, voire les artistes en mettant en avant leur activité, leur actualité, leurs coordonnées, leurs horaires…
  • Donner à chaque commerce la place qu’il mérite avec des informations professionnelles détaillées. A ce jour, il n’existe qu’une pauvre liste sans même un numéro de téléphone à l’heure d’internet et du web 4.0 ; c’est au point que l’association officielle du commerce créçois peine à identifier nos commerces, quand ils décident par moment de faire quelques actions furtives de communication : c’est dire le besoin de tels outils référents que nous proposons de développer !
  • Engager les outils numériques municipaux à promouvoir les commerces qui le souhaitent. Et cela doit être proposé à TOUS les commerces, car il est insupportable que certains commerces soient toujours exclus des publications municipales par on ne sait quels choix de la mairie actuelle qui relèvent du fait du prince
  • Favoriser, pour les activités qui s’y prêtent, la création « d’un espace de coworking » purement numérique, par exemple en ZI ou proche de la gare, solution pratique et peu onéreuse permettant aussi de favoriser le télétravail (en anticipant sur les périodes de grèves de train…)
  • Encourager des actions simples comme des concours, des interactions inter-commerces, du réseautage au profit des artisans et des entreprises et les relayer par tous moyens : site municipal, Facebook, etc…
  • Être mobilisés et tout faire pour aider les commerces à passer le cap de certaines difficultés, comme par exemple les conséquences des inondations, ou de l’épidémie actuelle de coronavirus, notamment en identifiant et en rendant accessibles les informations sur les aides, et cela le plus rapidement possible.
Fermer le menu

Merci !

Chers créçoises, chers créçois,

Nous remercions chaleureusement les électeurs qui nous ont fait confiance et nous ont apporté leur suffrage lors du premier tour des élections municipales dimanche 15 mars. En trois mois de campagne, nous avons pu mobiliser 26% des voix alors que beaucoup d’entre vous ne nous connaissaient pas et que l’abstention bien compréhensible a été importante.
Le deuxième tour des élections municipales est reporté à une date non déterminée pour le moment. Le mandat municipal est donc prolongé et je reprends ma fonction de conseillère municipale à Crécy-la-Chapelle, et de membre du Centre Communal d’Action Sociale, avec une particulière vigilance pour ne pas souscrire à des décisions pouvant être nocives pour Crécy et contraires aux valeurs qui animent notre liste.

Aujourd’hui l’heure est à la gestion de la crise sanitaire sans précédent que traverse notre pays et le monde.
Prenez bien soin de vos familles, de vos proches et respectons les consignes qui nous sont données. Le confinement est une épreuve terrible pour tous. Plus que jamais nous avons besoin d’unité et de solidarité.

Mes colistiers et moi même vous adressons un salut fraternel.

Marie Noëlle Témoin Hadey