Les habitants du hameau de Montbarbin seront-ils écoutés ?

Les habitants du hameau de Montbarbin seront-ils écoutés ?

Les habitants du hameau de Montbarbin seront-ils écoutés ?

Nous avons fait de nombreuses réclamations...

mais rien n'a bougé depuis 5 ans !

« Nous avons fait de nombreuses réclamations et des représentants de la mairie sont venus nous visiter quelques fois. Ils nous ont dit qu’ils allaient faire quelque chose, mais rien n’a bougé depuis 5 ans et nous n’avons reçu aucune information. Je comprends que le budget municipal ne permette peut-être pas de tout faire, mais on aurait dû nous donner au moins une date prévisionnelle de travaux, si travaux il y a. Mais ceci dit, je préfère finalement que les choses restent en l’état plutôt que de se retrouver avec des solutions inadaptées, comme une rue sans place de stationnement par exemple !

J’attends de l’équipe municipale une meilleure concertation avec les habitants avant de faire quoi que ce soit !
Oui, nous voulons être enfin écoutés !
»

Voilà ce que vous pouvez entendre quand vous échanger avec de nombreux habitants de Montbarbin. Certes, par le passé, des efforts ont été faits par la gestion municipale pour mettre de l’éclairage, refaire l’enrobé des rues et mettre quelques dos d’âne et des panneaux de limitation de vitesse. Mais des problèmes cruciaux subsistent, tel que l’expriment nettement les habitants.

Les remontées les plus fréquentes :

« L’équipe technique de la mairie n’a toujours pas aménagé de seuil entre la rue et notre Cour, ce qui fait que tout le gravillon, que nous mettons à notre charge, se répand sur la voirie quand nous sortons en voiture !
Il y a aussi un vrai problème de stationnement… »

« Cela devient risqué de circuler à pied, en vélo ou en voiture dans Montbarbin, car notre rue principale est devenue une voie parallèle à la départementale D934 pour de nombreux automobilistes qui veulent, au plus vite, rejoindre l’autoroute A4 ou en venir.
Je constate que les ralentisseurs sont inefficaces et que les limitations de vitesse sont incohérentes : on passe de 30 à 50, puis à nouveau à 30, puis à 50 ! »

« Moi, je prends la navette SNCF, et je crains de faire le parcours à pied dans la rue. Je peux aussi ajouter que, le soir, l’éclairage public paraît lugubre, dans la montée depuis la gare comme dans la rue.
Et pour couronner le tout, il y a eu des séries répétées de cambriolages il y a quelques temps qui ne me donnent pas un grand sentiment de sécurité. »

Se mettre simplement à l'écoute des habitants...

Dans son programme, Marie Noëlle TÉMOIN HADEY et son équipe ont décidé de se mettre à l’écoute des habitants et s’engagent à planifier les travaux les plus urgents et les plus importants en faveur du Hameau de Montbarbin, et cela en cohérence avec le budget de la mairie et les autres travaux nécessaires pour la ville.

  • Cet engagement comprend aussi et surtout la consultation préalable des habitants sur tout projet majeur d’aménagement qui sera mis en œuvre en matière de voirie, circulation, éclairage et sécurité, ou tout autre sujet qui sera évoqué par la population et qui sont du domaine de la compétence municipale.

Habitant de Montbarbin, et fier de l’être depuis 20 ans, je me suis engagé sur cette liste pour les élections municipales. Avec Caroline Leblond, qui habite également Montbarbin et figure sur notre liste, nous veillerons tout particulièrement sur les sujets qui concernent notre Hameau.

Ce qui précède montre que nous avons commencé à nous mettre sérieusement à l’écoute des habitants du Hameau de Montbarbin.

Jean-Marc GALINDO

Fermer le menu

Merci !

Chers créçoises, chers créçois,

Nous remercions chaleureusement les électeurs qui nous ont fait confiance et nous ont apporté leur suffrage lors du premier tour des élections municipales dimanche 15 mars. En trois mois de campagne, nous avons pu mobiliser 26% des voix alors que beaucoup d’entre vous ne nous connaissaient pas et que l’abstention bien compréhensible a été importante.
Le deuxième tour des élections municipales est reporté à une date non déterminée pour le moment. Le mandat municipal est donc prolongé et je reprends ma fonction de conseillère municipale à Crécy-la-Chapelle, et de membre du Centre Communal d’Action Sociale, avec une particulière vigilance pour ne pas souscrire à des décisions pouvant être nocives pour Crécy et contraires aux valeurs qui animent notre liste.

Aujourd’hui l’heure est à la gestion de la crise sanitaire sans précédent que traverse notre pays et le monde.
Prenez bien soin de vos familles, de vos proches et respectons les consignes qui nous sont données. Le confinement est une épreuve terrible pour tous. Plus que jamais nous avons besoin d’unité et de solidarité.

Mes colistiers et moi même vous adressons un salut fraternel.

Marie Noëlle Témoin Hadey